Amélioration continue

Optimiser nos rendements, sans nuire à la qualité de nos produits.

NOTRE DÉMARCHE AMÉLIORATION CONTINUE Les premiers travaux d’Amélioration Continue ont été initiés en juillet 2010, grâce à la collaboration avec un consultant externe spécialisé en Amélioration Continue et Ergonomie. Une analyse des flux (VSM : Value Stream Mapping) a ainsi été réalisée pour comprendre les déplacements, le stockage et la complexité des flux pour chaque famille de produits. De grands projets d’optimisation en ont découlé. Depuis Janvier 2011, ESPRI Restauration a souhaité dédier une personne au service Méthode et Amélioration Continue pour le suivi et l’animation de ces projets. Tous les acteurs de l’entreprise, quelle que soit leur fonction, sont impliqués dans cette démarche d’Amélioration Continue.   UNE SEULE ET UNIQUE METHODE

  • L’observation sur le terrain.
  • La mise en évidence des dysfonctionnements ou des pertes de temps, matières, déplacements inutiles…
  • La rédaction d’un plan d’actions avec un Chargé de projet pour chaque action.
  • Le suivi des actions des Chargés de projet et de leur équipe pluridisciplinaire.
  • La clôture du chantier entre 2 à 6 mois après son ouverture.

LES OBJECTIFS DE L’AMÉLIORATION CONTINUE

  • Fédérer l’ensemble des acteurs à un plan d’actions écrit et partagé par les responsables de service qui eux même redéploient ces actions à leur équipe.
  • Maintenir et contribuer à la performance de notre entreprise.
  • Engager ESPRI Restauration dans une démarche de projet global et durable, en associant un maximum de collaborateurs à la résolution de problème et au développement de l’efficacité.

  COHÉSION ET PERFORMANCES Depuis la mise en place de la démarche Amélioration Continue, ESPRI Restauration veille à ce que tout le personnel soit impliqué. En 2013, 36% du personnel a participé à un projet d’Amélioration Continue, et a apprécié de contribuer aux réflexions, de formuler des propositions et d’aider à l’optimisation des ateliers de production.   Les premiers projets d’Amélioration Continue ont ainsi permis des gains économiques, avec une amélioration du TRS (Taux de Rendement Synthétique) sur les lignes, une baisse du nombre de non-conformités, une optimisation des stocks encours…

Voir aussi